mercredi 30 octobre 2013

  Ouverture des portes à 19h30, début des écoutes à 20h30. 

CINÉMA OBlÒ Avenue de France 9, Lausanne. www.oblo.ch

 

 

Pour sa cinquième édition, Ohrwurm s’associe à Prélude, pôle de coordination d’actions culturelles en prison, et investit la question de l’institution pénitentiaire. Orchestre fiévreux propageant l’écho d’émeutes passées ou abord documentaire des avatars récents de la pénalité, la création sonore permet de revisiter le trouble et les controverses qui ont accompagné l’histoire de la prison.  


Au programme : prémonitions émeutières, œilletons électroniques et chroniques de l’ouest.






20H > CERNER UN SUJET


Ces deux créations donnent à entendre comment on s’efforce d’être et de sentir à son compte, de créer un espace-temps propre, qui déborde les identités imposées. Une session à l’écoute de la vie qui gronde en prison.



THREE POEMS BY SPOON JACKSON,  Michel Wenzer (2003), Story > 9’04’’

Ecroué dans une prison de Californie, Spoon Jackson purge une peine à vie depuis 1977. Il écrit, de la poésie, du théâtre et des nouvelles. Des fois aussi, il écrit des lettres au réalisateur Michel Wenzer, qui, à force d’échanges, mûrit un projet de film. Une fin de non recevoir et le projet change d’allure : Spoon Jackson récitera ses textes lors d’appels téléphoniques lardés de messages de l’administration pénitentiaire ; Wenzer, lui, partira filmer les lieux évoqués dans les poèmes.


COMING TOGETHER, Frederic Rzewski (1972) > 19’12’’

“I think the combination of age and the greater coming together is responsible for the speed of the passing time. Its six month now, and I can tell you truthfully few periods in my life have passed so quickly. I am in excellent physical and emotional health. There are doubtless subtle surprises ahead but I feel secure and ready. As lovers will contrast their emotions in times of crisis, so am I dealing with my environment. In the indifferent brutality, incessant noise, the experimental chemistry of food, the ravings of lost hysterical men, I can act with clarity and meaning. I am deliberate – sometimes even calculating – seldom employ histrionics except as a test of the reactions of others. I read much, exercise, talk to guards and inmates… feeling for the inevitable direction of my life”.
Extrait de : Sam Melville,
lettre de la prison d’Attica,
16 mai 1970.


Dans le contexte des luttes américaines pour les droits civiques, une émeute éclata en septembre 1971 à la prison d’Attica. Parmi les mutins, Sam Melville, militant d’extrême gauche, qui y laissa la vie. A partir d’une lettre de Melville à son frère, le compositeur Frederic Rzewski orchestra un ensemble instrumental gros d’urgence et d’acuité pré-insurrectionnelle.


MUTINERIE AU PÉNITENCIER DE SION,  RTS Radio Télévision Suisse (1980) > 0’39’’

Ecroué dans une prison de Californie, Spoon Jackson purge une peine à vie depuis 1977. Il écrit, de la poésie, du théâtre et des nouvelles. Des fois aussi, il écrit des lettres au réalisateur Michel Wenzer, qui, à force d’échanges, mûrit un projet de film. Une fin de non recevoir et le projet change d’allure : Spoon Jackson récitera ses textes lors d’appels téléphoniques lardés de messages de l’administration pénitentiaire ; Wenzer, lui, partira filmer les lieux évoqués dans les poèmes. 





21H > ENFERMÉS DEHORS


Vivre à la dérobade le temps qu’on peut, sous surveillance le temps qu’il reste, cette session d’écoute met en regard deux dehors sous conditions. Cavale low-tech et couvre feu électronique, esquive du jour et défense de la nuit : deux façons opposées de vider les prisons.



ORANGE ÉLECTRONIQUE,  Joseph Beauregard (2003), Arteradio.com > 13’12’’

Christophe est l’un des 117 prisonniers en France condamnés à porter un bracelet électronique. Il doit rester chez lui à certaines heures. Depuis la prison de Colmar, un surveillant contrôle ses allées et venues. (texte : arteradio.com).


MICHEL RIZAULIERE, DÉLINQUANT EN CAVALE ÉVADÉ DE LA PRISON PARISIENNE DE FLEURY-MÉROGIS, Jacques Expert (1986), Radio France > 9’80’’

 

« Je vais prendre un bon bain et penser à eux ».

Sur un banc public, dans un parc parisien, Michel Rizaulière raconte, sobre et lucide, une existence claquemurée, le besoin d’évasion et la vie en cavale.






 


22H > LES INDIGENES , Sami Naser, Okatta Emeka, Diallo et Sekuyaya (2012), Chroniques de l’Ouest - Prélude > 10’00’’


 

> CRÉATION


Création collective issue de l’atelier des Chroniques de l’Ouest proposé par Prélude à la prison de la Brenaz, dans le canton de Genève. Réunissant quatre auteurs-interprètes et trois intervenants, la pièce joue avec les codes et thématiques du western : les cowboys et les indiens, les batailles pour la conquête et la protection de territoire, la colonisation, la corruption.
La création entre en résonance avec les problèmes et enjeux auxquels les auteurs ont été confrontés au-delà du seul enfermement. Depuis le parloir de la prison, le western apostrophe notre présent et interroge certains fonctionnements de notre société. 




En présence des initiateurs et auteurs du projet des Chroniques de l’Ouest.










ALL NIGHT LONG: POSTE D'ECOUTE COLLECTIVE











1 commentaire:

  1. Hey,

    HipHop artiste ProvySuflayy publié «A Star Brite Burnin 'le premier single de son nouvel album!

    Découvrez la vidéo de musique maintenant sur ​​youtube!
    http://www.youtube.com/watch?v=X06H7IVEbAY

    Allez acheter maintenant sur ​​iTunes et autres détaillants en ligne pour seulement $ 0,99 cents!
    lien iTunes: http://bit.ly/1ex3cbq

    RépondreSupprimer